Coup de cœur – Les principes Source pour plus de fluidité

Quand j’ai entendu Peter Koenig me parler pour la première fois des principes de Source, cela a fait « waouh » à l’intérieur, même si je n’ai pas tout capté. A un niveau profond, mon être avait compris qu’il y avait quelque chose de fondamental pour ne pas dire essentiel. Ce n’est que quelques années plus tard, que je peux toujours mieux comprendre et partager cet enthousiasme initial. Les principes Sources sont pour moi un formidable outil de diagnostic potentiel dans les problématiques en entreprise mais aussi dans les milieux associatifs.

Derrière tout projet, il y a une idée et derrière toute idée, il y a une personne au départ. Cette personne appelée Source est celle qui la première a pris le risque de faire un pas en direction de la concrétisation d’un projet. Souvent, c’est d’en parler autour de soi. Elle prend le risque du jugement (utopiste, irréaliste, naïf, etc.) et de se faire voler son idée.

Les principes Source dans un projet (qui peut aussi être appelé entreprise, association, couple, etc) met le focus sur 3 points principalement :

  1. L’ordre dès la création du projet
  2. La collaboration au sein du projet
  3. La transmission, succession, relève

J’y reviendrai dans la vidéo que vous pouvez trouver ICI.

Concernant le 3ème point, je me souviens d’un repas que Peter et moi avons partagé avec un spécialiste de la transmission d’entreprise. Il ne connaissait pas ces principes. A la fin du repas, il nous a dit : je comprends enfin  pourquoi certaines transmission fonctionnent bien et d’autres pas.

Ce que j’aime en animant la journée sur ce thème, c’est d’une part de voir les yeux des participants s’éclairer au fur et à mesure de la journée et d’autre part regarder chaque situation apportée sous la lorgnette « source » pour voir la problématique sous un angle différent.

Vous trouverez ICI les prochaines dates des ateliers et le lien à une autre vidéo.

Commentaires

  1. Ruth Junod

    semaine riche en événements. Je me réjouis de découvrir. Bisous

Laisser un commentaire