Devons-nous vraiment gagner notre vie ? Surtout pas !

Il faut bien gagner sa vie, on n’a pas le choix. Quand tu lis ou entends cette phrase, est-ce que tu te sens mieux, plus léger où est-ce que tu sens plutôt de la lourdeur ?

Et si je te disais que tu n’as pas à gagner ta vie, me crois-tu ? Par sûr car cette expression est tellement ancrée dans notre langage. Avant de te dire pourquoi, j’aimerais encore te poser une question.
Connais-tu des personnes qui perdent leur vie (par exemple la santé) à vouloir la gagner ? Je suis sûr que tu réponds oui à cette question. Alors ces personnes, elles gagnent leur vie ou la perdent ?
Alors pourquoi n’as-tu pas besoin de gagner ta vie ? Parce que TA VIE, TU L’AS GAGNÉE À TA NAISSANCE. Un jour, tu la perdras (sous cette enveloppe charnelle mais là on est dans des questions de croyance), cela s’appelle la mort. Entre-temps, tu n’as pas à la gagner, juste à vivre et si possible à vivre pleinement et joyeusement cette vie qui t’est donnée.

Les mots et expressions que nous utilisons ont une influence sur nos croyances, notre état d’esprit. Ou autrement dit, cela influence notre niveau vibratoire. Alors, je peux te conseiller de supprimer de ton vocabulaire cette expression si courante qui n’apporte que de la lourdeur car elle te fait croire que tu es dans une lutte de vie ou de mort permanente (gagner ou perdre de l’argent)
On me pose souvent cette question : Arrives-tu à gagner ta vie avec ton activité professionnelle ? Je réponds : « Ma vie, je l’ai gagnée à la naissance, merci. Par contre, si tu veux savoir si je gagne assez d’argent pour subvenir à mes besoins, la réponse est oui. »

En effet, dans une activité professionnelle, nous échangeons du temps, des compétences, du savoir-faire contre au minimum de l’argent. Je dis minimum car sauf faillite de l’entreprise, nous sommes sûrs d’en recevoir. Mais cela, c’est la version pauvre de l’échange. Car quand les conditions de travail sont meilleures, nous allons recevoir de la reconnaissance, vivre des relations de qualité, avoir l’opportunité de se former, d’évoluer dans son poste de travail ou dans sa manière d’aborder la vie. Dans ce genre d’échange, c’est bien plus que de l’argent que je reçois et ce que je donne à partir de mon désir de contribuer aux objectifs de l’entreprise, ça a plus de valeur qu’uniquement mon salaire (pas sale air …). Cela s’appelle une relation « gagnant-gagnant ».
Alors, faites en sorte de trouver une activité professionnelle qui vous fasse vibrer, qui vous permette de vous sentir plus vivant. Ainsi, vous pourrez vous retrouver dans la citation de Confucius : « choisis un travail que tu aimes et tu n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie. ».

Si tu ne changes pas pour une question d’argent (peur de ne pas gagner assez, peur de manquer, etc), la bonne nouvelle, c’est que cela se travaille et ces blocages peuvent être libérés. J’ai tant appris à ce sujet… car j’ai été dans cette situation moi aussi… Mais aussi parce que maintenant, j’exercice l’activité de soutenir les êtres humains à transformer leur relation à l’argent afin que ce dernier soit en soutien de nos projets de Vie.

Alors ne perd plus de temps pour te sentir plus vivant que jamais et laisse les autres gagner leur vie !!!


En savoir plus sur Christian: https://linktr.ee/christian_junod_pro