Coup de coeur: une femme au grand coeur + films inspirants

C’est avec grand plaisir que je mets en avant ce mois les activités de Lilou Macé. Cette femme au grand cœur a mis à disposition gratuitement des milliers de vidéos sur son site depuis des années. Même à l’époque où elle n’avait plus d’argent (de là son livre : « Je n’ai plus d’argent et ça me plait » aux Editions Tredaniel ), elle a continué à trouver des solutions pour offrir au plus grand nombre de nouvelles vidéos inspirantes. J’aime son enthousiasme, sa générosité, sa joie et son immense envie de contribuer à ce monde en mouvement. Pour m’être trouvé à son stand lors du salon Zen de Paris (ma première interview avec elle), j’ai été frappé par le nombre de personnes qui s’arrêtaient vers elle pour la remercier.

Elle a fait connaître énormément de personnes dans le milieu francophone et elle est un exemple inspirant qu’en donnant sans attente, on reçoit beaucoup.

J’ai découvert des êtres inspirants par son intermédiaire. Merci Lilou.

Voici son site : www.lateledelilou.com

Des films qui ne laissent pas indifférents :

J’ai eu l’occasion de visionner plusieurs films au cinéma qui m’ont interpellé, même bousculé. Les voici :

Captain Fantastic : proposer une autre éducation à ses enfants, leur apprendre d’autres valeurs et les sortir d’une société basée sur la consommation et la fuite du réel. Est-ce la bonne solution ? Admiratif, puis dérangé, amusé et interrogatif, ce film ne m’a pas laissé tranquille. Il questionne au bon endroit et permet de se remettre en question. Bande annonce.

Moi, Daniel Blake : ce film de Ken Loach montre les tourments d’un brave gars qui ne peut plus travailler suite à un accident. On voit son parcours du combattant pour obtenir l’aide dont il a besoin et les incohérences d’un système social déshumanisé. La solidarité montrée par ces êtres en difficulté m’a touché. De même, il montre un système social privatisé qui ne répond plus à une logique de soutien mais d’économie. Un film bien proche d’une réalité qui me fait froid dans le dos. Bande annonce.

Docteur Jack : le documentaire montre la vie de ce médecin de rue irlandais de 86 ans qui sillonne Calcutta depuis des dizaines d’années. D’une grande humilité, il peine à être filmé (malgré son accord difficilement obtenu pour faire ce film) et m’a touché par la simplicité par laquelle il aborde les êtres humains dans leur habitat de fortune et sa détermination à trouver des solutions aux problèmes des uns et des autres. Ce film ne souhaite pas montrer la misère mais la réalité d’une partie de la population indienne. Bande annonce.

Ce texte fait partie de la newsletter du mois de novembre 2016. Vous retrouvez l’ensemble des newsletter ICI